"Les Ciotadens" réclament une école et une crèche dans l'EcoQuartier !

Contrairement aux usages, l'EcoQuartier de La Ciotat ne dispose pas des infrastructures qui permettent de réduire les déplacement urbains. Pire, le trafic routier risque d'augmenter !

A terme, plusieurs centaines de logements sont prévus à l'intérieur et autour de "l'EcoQuartier"construit sur l'ancienne campagne Boiteux à La Ciotat. Les dispositions qui régissent la constructions des EcoQuartiers sur le territoire national, prévoient la réalisation des infrastructures qui permettent d'assurer la qualité de vie et de conduire l'habitant vers une urbanisation durable.

La réalisation d'un EcoQuartier nécessite en outre, la construction d'une crèche, d'une école, d'un gymnase...Hors à La Ciotat, ces infrastructures n'ont pas été prévues, le promoteur compense cette "carence" par le versement d'une taxe au profit de la collectivité.

Le mouvement citoyen "Les Ciotadens" n'approuve pas cet "arrangement".

Par conséquent et afin de ne pas saturer les écoles situées à proximité, d'éviter des listes d'attente dans les crèches, de pas être contraint de traverser la ville en voiture pour déposer les enfants à l'école et d'encombrer un peu plus le trafic routier... Le mouvement "Les Ciotadens" demande à la municipalité de La Ciotat, de respecter les normes qui encadrent la réalisation des EcoQuartiers  et de construire les infrastructures manquantes, dans les plus brefs délais.

A l'heure ou l'actualité évoque la colère des "gilets jaunes" face à l'augmentation des taxes, la hausse du carburant, aux enjeux environnementaux... La Ciotat doit impérativement réorganiser la gestion de son territoire et afficher une politique qui réduit impérativement les déplacements urbains.

Le contraire risque de nous mener à la paralysie de la vie locale.