Préparons 2020 à La Ciotat : "Grenelle de la qualité de vie" [Chapitre 1]

Pour répondre à l'urbanisation effrénée de ces dernières années, il est urgent de sauver à La Ciotat, les espaces verts qui restent à sauver. Lien social extraordinaire et tendance de vie : "Les jardins à partager"*

Chapitre 1 du "Grenelle de la qualité de vie" lancé par le mouvement citoyen "Les Ciotadens" lors de la soirée de la présentation des Voeux qui s'est tenue le jeudi 24 janvier 2019 sur les hauteurs de la Ciotat devant une centaine de militants et de sympathisants.

Le secteur du domaine de la Tour a subi ces dernières années une forte urbanisation. En 2018, la Commission Nationale de l'Aménagement Commercial (CNAC) a refusé la création d'une nouvelle zone commerciale en raison notamment des difficultés de circulation observées dans le secteur. Un pôle de loisirs avec multiplex, hôtels, bowling, boutiques, nombreux restaurants...va prochainement voir le jour à proximité du centre de secours. Une gare routière est également, en train de s'installer non loin de là.

[S'il est réélu] Patrick Boré prévoit de remplacer à l'horizon 2023, le projet de l'ex future zone commerciale par un "parc aquatique". Dans son élan de dernière minute, le Maire sortant de La Ciotat oublie cependant d'indiquer que ce projet pourra être annulé par le prochain Maire puisqu'entre temps, les ciotadens seront appelés aux urnes lors des élections municipales qui se tiendront en mars 2020 (Oufff...)

L'EXTENSION "SOLIDAIRE" DU PARC DU "DOMAINE DE LA TOUR" PLUTÔT QU'UN PARC AQUATIQUE "BÉTONNÉ" 

Le mouvement citoyen "Les Ciotadens" estime qu'il est temps de stopper le béton, l'affluence du trafic routier et de sauver de l'asphyxie, l'entrée de ville autour du domaine de la Tour. Plutôt que de créer un parc aquatique demandeur de béton, générateur d'affluence et créateur de toutes sortes de nuisances supplémentaires, propriétaire du terrain, la ville de La Ciotat pourrait être en mesure d'étendre le parc du domaine de la Tour.

Pour que ce projet puisse être réalisé dans les meilleurs délais, à moindre coût et profite au plus grand nombre. Nous proposons de créer des "jardins à partager"* selon plusieurs possibilités séparées, elles peuvent cependant être réunies suivant les surfaces.

a) Les jardins du marché solidaire :

Les jardins du marché solidaire son conçus et cultivés collectivement par des bénévoles au bénéfice des plus défavorisés. 25% des produits sont conservés et 75% sont distribués.

b) Les jardins à partagés :

Conçus et cultivés collectivement par les habitants d'un quartier. Valeur de solidarité, convivialité et partage entre générations. 

c) Les jardins ouvriers :

Lotissement de parcelles mis à disposition de jardiniers pour les besoins de leurs familles, exclusion de toutes activités commerciales, surface +/- 100m2. Les acteurs qui pourront être partenaires de ce projet : la Métropole, la SAFER (Société d'Aménagement Foncier Etablissement Rural), la chambre régionale de l'agriculture et l'agence d'aménagement de la ville de Marseille.

* : Extrait d'une étude réalisée par Guy Sauvayre ancien conseiller municipal de La Ciotat, ex conseiller Métropolitain AMP, gentiment proposée au mouvement citoyen "Les Ciotadens".

(A SUIVRE) SAUVONS ET RÉNOVONS NOTRE PISCINE QUI DOIT RESTER AVANT TOUT, PUBLIQUE ET MUNICIPALE !

Que les amateurs de "sports de piscine" ne s'inquiètent pas, nous avons notre projet. Moins onéreux, il permettra de sauver la piscine municipale et évitera par la même occasion, la construction d'un parc aquatique dont le fonctionnement risque probablement d'être "privatisé"...

Mais chuuuttttt !!

A suivre ;-)

Rejoignez-nous, adhérez au mouvement citoyen "Les Ciotadens" ! Préparons ENSEMBLE, le changement qui s'impose à La Ciotat.

#LesCiotadensEnForce #LaCiotatMaVieMaVille