Trafic routier : Un plan de déplacement urbain (PDU) s’impose à La Ciotat !

1èrepiste : commençons par fluidifier le trafic sur la D559 et à revoir le transport en commun.

Alors que la ville de La Ciotat subit depuis ces dernières années un rythme effréné de l’urbanisation, les infrastructures routières n’ont pas été "révisées" depuis le début des années 80.

Résultat à certaines heures, il n’est plus possible de circuler correctement voire il arrive d’être parfois bloqué dans les bouchons comme dans les grandes villes. Les projets de constructions en cours ne vont pas améliorer les choses bien au contraire.

S’ajoute à cela, le tarif du grand péage autoroutier situé sur les hauteurs de La Ciotat qui affiche un tarif nettement supérieur au petit péage de La Ciotat. Résultat Varois et touristes n’hésitent pas entrer et sortir au petit péage de La Ciotat histoire de faire quelques économies. L’augmentation du trafic provoqué par cette anomalie pécuniaire, pertube sérieusement les conditions de circulation entre le rond point de l’Emergence et Fontsainte en passant par l'avenue guillaume Dulac et Ste Marguerite, la D559 finit par être totalement engorgée.

Ce n’est pas une fatalité ! Dans l’attente de la mise ne place d’un véritable PDU (plan de déplacement urbain) réclamé par les habitants de La Ciotat depuis des années, le mouvement « Les Ciotadens » propose dans les premiers temps l’organisation d’une table ronde entre la municipalité, la Métropole, le Conseil Départemental, le Préfet et le concessionnaire des autoroutes. Chacun doit prendre ses responsabilités parce que le constat est affligeant.

On ne peut pas continuer d’inviter des nouveaux arrivants à La Ciotat, sans adapter les infrastructures. La situation risque par ailleurs de s’aggraver en entrée de ville avec la construction notamment d’un pôle de loisirs (hôtel, plusieurs restaurants, cinéma multiplex de 8 salles, bowling…) qui selon les plans, risque de « briller » par le manque de places réservées au stationnement. Où finira t-on d’entreposer les voitures notamment celles des visiteurs venus de l’extérieur par l’autoroute ?

Nous devons également, revoir le fonctionnement du réseau de transport en commun.  Trop souvent, les bus circulent à moitié vide. Il s'agit d'une première piste de travail qui pourrait être mise en place dans de brefs délais. 

Rejoignez-nous, adhérez au mouvement citoyen "Les Ciotadens" ! Préparons ENSEMBLE, le changement qui s'impose à La Ciotat.

#LesCiotadensEnForce #LaCiotatMaVieMaVille