Le réseau d’assainissement de La Ciotat doit être diagnostiqué pour être réaménagé si nécessaire.

Face à la valse des fermetures des plages et au développement de La Ciotat, il serait temps de revoir l’ensemble du système lié au réseau d’assainissement.

 

La Ciotat connaît depuis ces dernières années, un développement de l’urbanisme sans précédent. Les usages et les destinations des canalisations peuvent être modifiés et les plans des réseaux d’assainissement ne peuvent pas être nécessairement mis à jour.

Des lanceurs d’alerte s’appuient désormais, sur des enquêtes afin de mettre en garde l’opinion publique sur le rejet des eaux usées en mer méditerranée à proximité des zones de baignade et de loisirs nautiques. De leur côté, les autorités sont silencieuses ou réagissent de façon peu convaincante, certains crient à la calomnie sans toutefois régler le problème.

 

 

A la veille de la saison estivale, l’ARS (agence régionale de la santé) a décidé de fermer définitivement deux zones de baignade à La Ciotat (secteur St Jean et villa des Tours). L’été dernier, La Ciotat a battu le record des fermetures temporaires de certaines plages pour cause de pollution à l’Escherichia coli, une bactérie que l’on retrouve dans les selles humaines.

Récemment la station d’épuration de La Ciotat a subi un "dysfonctionnement électrique" nécessitant l’intervention des pompiers. Pourquoi et quelles sont les conséquences sur les installations qui fonctionnent H24 ? "Il arrive qu'elle connaisse des problèmes. Les eaux usées sont alors non traitées et se déversent directement dans la mer" déclare un élu de l'opposition, qui a récemment assisté à une visite organisée sur site, par la mairie de La Ciotat. 

Si désormais à La Ciotat, le réseau d’assainissement est semblable à celui des conditions de circulation, nous pouvons alors, nous poser des questions...

La situation ne peut plus durer ! Si rien n’est fait, nous finirons par regarder la mer sans ne plus pouvoir s’y baigner.

Incivisme, insalubrité, dysfonctionnement, saturation…? Il est temps de désigner un cabinet d’étude indépendant afin de réaliser une enquête approfondie sur l’état du réseau d’assainissement à La Ciotat.

Ce diagnostic devra être conclu dans la plus grande transparence et être rendu public même si au final, cela doit aboutir par la nécessité d’un réaménagement important et onéreux. La politique c’est faire des choix et assumer avant tout, le devoir de santé et de salubrité publiques.

Nous aborderons ce sujet, lors de notre réunion fixée au jeudi 4 juillet 2019 à 19h

Rejoignez et adhérez au mouvement citoyen "Les Ciotadens" pour une ville plus verte, plus humaine, plus juste... Préparons ENSEMBLE, le changement qui s'impose à La Ciotat en mars 2020.