"Les Ciotadens" proposent d'aménager et de promouvoir le covoiturage en ville

Nous proposons l'aménagement à La Ciotat, des points d'arrêt "auto-stop Citoyen". Une solution écoresponsable et complémentaire de mobilité en ville.


Les conséquences de l’urbanisation massive de ces dernières années, l’individualisme et le dysfonctionnement des transports en commun font que circuler à La Ciotat aux heures de pointe, lorsqu’il y a un accident de la route ou une manifestation… devient très compliqué voire impossible selon les situations. En vue des prochaines élections municipales, le mouvement citoyen Les Ciotadens étudie des solutions pour fluidifier le trafic routier à La Ciotat.

Après la proposition d’organiser une table ronde entre les collectivités territoriales et la société concessionnaire des autoroutes au sujet des conditions de circulation souvent encombrées sur la D 559, nous proposons d’instaurer à La Ciotat, le dispositif « Auto-Stop Citoyen » afin de créer une solution complémentaire de mobilité.

Explications : Le dispositif « Auto-Stop Citoyen » permettra aux conducteurs et passagers Ciotadens de se rencontrer plus facilement afin de partager un petit bout de chemin ensemble. Pour cela, des arrêts « Auto-Stop Citoyen » devront être installés à des endroits stratégiques comme l’avenue Guillaume Dulac, le centre-ville, la plage, la gare SNCF… Semblables aux arrêts de bus, les arrêts « Auto-Stop Citoyen » devront être équipés d’un bouton d’appel et d’un voyant lumineux afin de sensibiliser les automobilistes.

Les chiffres clés : 

- 40 % des trajets quotidiens parcourus en voiture font moins de 3 km et sont deux fois plus polluants en milieu urbain que sur la route. (Source Adème)

- 25 millions de personnes affectées par le bruit des transports, dont 9 millions exposées à un niveau critique pour leur santé. (Source Anses)

 

"SERVICE AMICAL ET SPONTANÉ"

Ce mode de covoiturage officiellement généralisé sur la commune devra s’inscrire sur la base d’un service amical dont l'éventuelle contrepartie financière devra être le cas échéant, limitée au partage des frais (carburant, péage par exemple). Le conducteur n'acceptera donc pas de rémunération et ne réalisera pas de bénéfice, faute de quoi il sera considéré comme un transporteur professionnel et sortira de ce fait, du dispositif.


La ville pourra mettre en place une plate-forme numérique afin de promouvoir et d’encourager la pratique de l’Auto-Stop Citoyen. Par ailleurs, en cas de victoire aux élections municipales de mars 2020, le mouvement « Les Ciotadens » envisage de charger un conseiller municipal aux « transports collectifs et partagés ».


Nous insistons sur le fait que le dispositif « Auto-Stop Citoyen » devra être basé sur des valeurs de solidarité et d’entraide : il s’agira donc, d’un service spontané et gratuit à 100% !

 


**********

Rejoignez-nous, adhérez au mouvement citoyen "Les Ciotadens" ! Préparons ENSEMBLE, le CHANGEMENT qui s'impose à La Ciotat en 2020, pour une ville plus verte, plus humaine, plus juste.