Une publicité polémique plutôt que de nombreux repas solidaires ?

Nous estimons les dépenses liées à la récente communication indécente de La Ciotat à plusieurs milliers de repas solidaires. Nous voulons voir les factures !

LETTRE OUVERTE À MME LE MAIRE DE LA CIOTAT

Madame le Maire,

Vous n’êtes pas sans ignorer le battage médiatique engendré par la dernière campagne de publicité censée valoriser notre ville. Une opération indécente, déplacée, à connotation sexuelle répondant à des stéréotypes combattus dans le Monde de l’entreprise, indignes d’une communication institutionnelle… et couteuse qui ne peut que nuire à l’image de notre cité.

Comme première magistrate, vous êtes responsable de cette communication hasardeuse contraire à l’éthique qui doit animer tous les acteurs de notre ville. Il y a des Buzz  qui font malheureusement plus de mal que de bien et seuls les professionnels avertis sont capables de mesurer par anticipation.

Pour ces raisons, au nom du groupe «  Ensemble pour La Ciotat  », je vous demande de nous communiquer la nature du contrat qui lie la ville à la société  responsable de cette communication ainsi que les factures  s’y référent. Si toutefois, votre service communication a traité directement  avec la régie publicitaire du journal  « La Provence », nous souhaitons que vous joigniez à ces documents, la facture correspondante.

Membre du conseil d'administration du CCAS, nous ne pouvons que déplorer votre réaction dans l'édition de "La Provence" du 13 janvier  dans laquelle vous comparez la dépense de cette campagne à "quelques paniers repas solidaires".

En attendant les documents officiels que vous allez nous communiquer , si nous prenons comme mètre étalon le coût du repas des Restos du Coeur ( 1 repas = 1€), notre évaluation s'estime à plusieurs milliers de repas !

Cordialement,

Denis Bunelier, conseiller municipal "Les Ciotadens" - (Groupe d'opposition "Ensemble pour La Ciotat")